carac-02-bis.jpg

 

Bon c'est même pas en route. (mais j'y pense fortement)

 

Patience...!!!

 

   Décembre 2012.

 

    Tout vient a qui c'est attendre, donc début Décembre 2012 fabrication de l'empennage horizontal. Comme sur les autres éléments du Gaz'aile2, faire les nervures échelle 1 par l'intermédiaire de l'imprimante, traçage et découpe sur le ctp et approché a la cote.
img-2191-1600x1200.jpgimg-2214-1600x1200.jpg

 

 

 

 

 

 

img-2195-1600x1200.jpgimg-2194-1600x1200.jpg

 

 

 

 

 

 

   Ensuite traçage de deux baguettes de 32x23 et, les amenées a 8x8 aux extrémités. A noté que ma table pour faire le longeron (L=2080mm) est un peu  courte, donc je fais une petit rallonge, d’où un amoncèlement de serre joints en bout de celle ci. On s'adapte question d'habitude.

2196bis-1600x1200.jpg img-2218-1600x1200.jpg

 

 

 

 


 

 

  Sur la photo de droite je colle le ctp du BA (bord d'attaque) avec les baguettes.
 

img-2217-1600x1200.jpgimg-2220-1600x1200.jpg

 

 

 

 

 

 

    Pour presser le tout, serre joints et disques d’haltères ou contre poids de banc de musculation, enfin ses objets de torture physique me servent enfin à quelques choses il faut bien le dire. Comme quoi tout arrive pour les gens de bonne volonté.

img-2226-1600x1200.jpgimg-2224-1600x1200.jpg

 

 

 

 

 

 


img-2227-1600x1200.jpgimg-2235-1600x1200.jpg



 

 

 

 

 

img-2238-1600x1200.jpg    La terre se réchauffe parait-il, le détroit de Béring décongèle soit disant, mais dans les régions du Massif Central le froid est toujours là, avec sont petit tapis blanc. Même motif même punitions que l'année dernière un poêle au pétrole pour remonter de quelques degré la température et bien sûr du durcisseur  2505 pour la résine.

 

 

img-2241-1600x1200.jpgimg-2240-1600x1200.jpg

 

 

 

 

 

 

    Le longeron est terminé, enfin presque, il faut renforcé les champs de celui-ci avec du tissu carbone.

 

  Mars 2013.

 

    Mars,après une interruption assez longue du au condition atmosphérique. Arrêt qui m'oblige a me posé quelques questions pour la suite du projet car involontairement on se déconnecte et on perd un peu le fil de la construction. M'adapter davantage à ses aux conditions isolé les locaux (le Blagnac), prochain objectif !!!  Bien entendu les questions posées n’ont rien a voire avec l'arrêt du projet mais surtout de redonné de l'élan pour éviter les trop longues coupures. Donc se qui s'est fait, "le fil a chaud" vue dans le CD et mis au poing avec Pierrot pour couper le styro. Deux versions pour couper celui -ci.

 

 1° version  

 

img-2242-1600x1200.jpgimg-2248-1600x1200-1.jpg

 

 

 

 

 

 

img-2251-1600x1200.jpgimg-2253-1600x1200.jpg

 

 

 

 

 

 

img-2257-1600x1200.jpgimg-2260-1600x1200.jpg

 

 

 

 

 

 

img-2263-1600x1200-copie.jpg    Je coince entre les deux nervures ctp, quatre bandes de styro avec deux tiges filetées. Cette version pourrai faire, mais ne me plais pas vraiment car les profils qui serviront de marbre ne sont pas tous égaux vu que l'ensemble n'est pas calé. Après observation sur un autre site j’opte pour une autre version, qui me plaie d'avantage. Bien sûr tout est a refaire, quand on aime on ne compte pas.

 

 

2° version 

 

img-2315-1600x1200.jpgimg-2316-1600x1200-copie.jpg

 

 

 

 




img-2319-1600x1200.jpgimg-2322-1600x1200.jpg

 

 

 

 

 

 

   Je dessine et coupe la partie supérieur du profil des nervures dans du ctp "normal". Je bloque ceux-ci avec cette foi la totalités du styro de l'empennage plat et d’équerre si je puis dire et, découpe la partie supérieur avec mon deuxième outil (fil a chaud).

img-2323-1600x1200-1.jpgimg-2325-1600x1200-1.jpg

 

 

 

 

 

 

img-2331-1600x1200-1.jpgimg-2328-1600x1200-1.jpg

 

 

 

 

 

 

   Ensuite avec la cale a poncer, j’atténue les petits défauts causé  par le fil a chaud.

img-2332-1600x1200-1.jpgimg-2336-1600x1200-1.jpg

 

 

 

 

 

 

img-2337-1600x1200-1.jpgimg-2339-1600x1200-1.jpg

 

 

 

 

 

 

img-2341-1600x1200.jpg   Je coupe le profil des nervures dans le ctp "normal". Rebloque l'ensemble et avec mon fil a chaud coupe les nervures en styro. Cette foi rien n'a bougé les parties inférieurs et supérieurs sont identiques. La  suite de la construction s'annonce positif. Le "souci" viens du réglage de la tension du fil a chaud, trop ça rougi, ça casse, pas assez ça n'avance pas. Chaque élément était repérer par des numéros mais ça c'est dans la logique de la construction.

 

   Avril 2013.

 

    Un miracle, quelques degrés supplémentaires quoique un peu limite me permette de "résiné"  le tissu carbone sur le longeron afin de renforcé celui-ci. 
img-2353-1600x1200.jpgimg-2354-1600x1200.jpg

 

 

 

 

 

 

img-2357-1600x1200.jpgimg-2363-1600x1200.jpg

 

 

 

 

 

 

 

   Juin 2013.

 

    Après avoir découper les nervures, nouvelles poses de gabaries pour séparer les styros de bord d'attaque (BA).
img-2411-1600x1200-1.jpgimg-2413-1600x1200-1.jpg

 

 

 

 

 

 

img-2416-1600x1200-1.jpgimg-2424-1600x1200-1.jpg

 

 

 

 

 

 

img-2426-1600x1200-1.jpg

 

   Ensuite préparation du marbre pour le montage de l'empennage. Collage du ruban adhésif double face au niveau de chaque nervure.

 

 

 

img-2430-1600x1200-1.jpgimg-2434-1600x1200-1.jpg

 

 

 

 

 

 

    Retour sur le longeron, après le carbone une petite "cuisson" s'impose. Une première version pas très bonne, une deuxième nettement plus intéressante.

 

1° version 

 

img-20130623-115923-1600x1200-2.jpgimg-20130623-120111-1600x1200-2.jpg

 

 

 

 

 




    Fabrication d'un four en styro avec deux lampes "basse tension" quand c'est bas c'est pas haut, c'est bien connu. Je n'ai jamais atteint  les 50° je n'avais pas les anciennes lampes.

 

2° version

 

img-2452-1600x1200-1.jpgimg-2454-1600x1200-1.jpg

 

 

 

 

 


    Styro, bâche et radiateur électrique, là, ça marche. (Le longeron est sur les deux tréteaux)

 

A suivre...!!! 

                                                  

   Mars 2014.

 

    Après un longue interruption reprise de la construction. Si la nuit porte conseil, le repos forcé peu aidé aussi. Pour le marbre, j'ai décidé de le mettre au dimension de l'empennage. La longueur  précédente  m'a occasionné quelques problèmes, donc modification.
img-2662-1600x1200.jpgimg-2666-1600x1200.jpg

 

 

 

 

 

 

Img 2791Img 2811

 

 

 

 

 

 

    Une fois terminé, je colle les deux styros manquant et, ensuite je  dessine l'emplacement de ceux-ci sur le CP.
Img 2793Img 2813

 

 

 

 

 

 

    Je décide de construire le "squelette" verticale, déconseillé sur le CD, le marbre me servira plus tard. Pourquoi cette décision: les nervures en styro sont légèrement plus large que le longeron, je préfère affiné l'ensemble au moment du coffrage. Bien sur l'ensemble plat et d'équerre sur tout la pose des nervures. Je commence par le bord d'attaque. (BA)

Img 2816Img 2820

 

 

 

 

 

    Collage de petites lisses de 6/6 pour les nervures CP intérieurs.
Img 2824Img 2821

 

 

 

 

 

  Retournement pour le bord de fuite. (BF) 
Img 2827Img 2831

 

 

 

 

 

 

Img 2872Img 2874

 

 

 

 

 

 

  Présentation avant collage, du BF côté emplacement trim.

Img 2861Img 2869Img 2859
Img 3049 Img 2867

 

 

 

 

 

 

Img 3050Img 3052

 

 

 

 

 

 

Img 3054Img 3059

 

 

 

 

 

 

 

Img 3057

 

    Je termine le montage (avant la fixation des ferrures) par la lisse qui se trouve sur le bord de fuite entre les deux CP intérieur et qui servira de support a l'articulation du trim.

 

Réglage sur le fuselage. 

 

Img 3091Img 3097

 

 

 

 

 




Img 3094
   Première présentation de l'empennage sur le fuselage. Je fait une encoche dans les deux lisses principal, pour le passage des vis de ferrures. Une cale a une côte donnée entre c10 et le longeron. Comme mon empennage est monté il n'est pas très facile de régler les fixation. Donc plan B. (faut toujours avoir un plan B)

 

Img 3123Img 3119

 

 

 

 

 

 

.    Retour au bercail. Je fixe les ferrures avec des vis agglo (ça c'est provisoire) dans l'axe et a ras du longeron côté intrados. Je diminue les flasques sur une petite section jusqu’à 2mm. (ça c'est dans le CD)
Img 3120Img 3126

 

 

 

 

 

 

Img 3138Img 3125

 

 

 

 

 

 

Img 3134Img 3128

 

 

 

 

 

 

Img 3139Img 3130

 

 

 

 

 

 

    Je tire un cordo dans l'axe PF > C10. Ensuite  j'installe une règle au plus large de l'ulm avec un centre dans l'axe du cordo. A la jonction des deux points une "corde" pour ajuster les deux extrémités de l'empennage. Fixation de la flasque d'un côté, vérification, fixation du deuxième côté.
     Un petit merci (pour pas dire un grand) a Fred pour ses conseils avisés pour le réglage.

 

Img 3140

 

   Mai 2014.

 

    Après avoir régler l'empennage sur le fuselage, je perce les fixations de celui-ci et je colle le ctp de l'extrados.
Img 3287 1600x1200Img 3295 1600x1200 1

 

 

 

 

 

 

Img 3299 1600x1200Img 3334 1600x1200

 

 

 

 

 

 

Img 3342 1600x1200Img 3764 1600x1200

 

 

 

 

 

 

 

   Juillet-Aout 2014.

 

Dsc01074 1600x1200Dsc01218 1600x1200

 

 

 

 

 

 

 

Dsc01075 1600x1200Dsc01072 1600x1200

 

 

 

 

 

 

 

Dsc01077 1600x1200Dsc01214 1600x1200

 

 

 

 

 

 

 

    Présentation du ctp intrados, faire les trous sur les nervures en styrodur, ainsi que ceux sur le longeron, entre BA et BF.
Dsc01207 1600x1200Dsc01202 1600x1200

 

 

 

 

 

 

 

Dsc01260 1600x1200

 


   Montage définitif des cornières de fixations et commandes. Je bloque les vis par l'intérieur de l'empennage comme expliquer dans la page ferrures, écrous extérieurs. Calage pour le bord de fuite avant le collage définitif.

 

 

Img 4028 1600x1200Img 4033 1600x1200

 

 

 

 

 

 

Img 4036 1600x1200Img 4038 1600x1200

 

 

 

 

 

 

    Vernissage a l’intérieur des deux ct. Pour le collage résine avec flok, que je charge un peu plus pour le bord de fuite. Je colle au contact les deux ctp.     Pour presser l'ensemble et éviter toute déformation, lambris sur toute la surface, quelques poids du banc de musculation (déjà ) et des sacs de sable (pas 50kg par sac Clin d'œil...Rigolant).
Img 4051 1600x1200Img 4044 1600x1200

 

 

 

 

 

 

Dsc01272 1600x1200Dsc01281 1600x1200

 

 

 

 

 

 

 

Img 4075 1600x1200Img 4080 1600x1200

 

 

 

 

 

 

 
     Les saumons découper au fil a chaud et collé aux extrémités de l'empennage. Les deux bloqués par des sangles. Ensuite ponçage a la cale émeri pour donner la forme. En conclusion, le montage de l'empennage en terme de mois, même année (Décembre 2012, Aout 2014) parait long, mais en temps de "travail " celui ci c'est fait par petites périodes, dont une coupure plus importante  pour raison de santé. Il reste bien sûr les finitions et le trim  qui se fera pour moi au montage définitif. Le résultat est là, d'autres parties du Gaz'aile on évolué dans le même temps.

        Donc : ça " AVANCE "  ...!!!

 

Img 4093 1600x1200