Chapitre sur les composites: Vaste débat mes connaissances sur le sujet sont faibles voire inexistantes (je me martyrise, je l’ai déjà dit)
      
Un constructeur du gaz’aile2 (évidemment) Gérard me contact et me propose de prendre les moules a sa place, j’accepte. Les ayant retenue pour les deux premières semaines de Juillet, je m’ évite les embouteillages de cette période, ceux -ci se trouvant dans la région de Montpellier .
       Daniel mon nouveau interlocuteur le jour de la récupération, me prodigue des conseils sur la stratification qui sont les bienvenus, dont celui de revoir ma commande ayant mal interprété la liste sur le CD, le tissu carbone étant préconisé et qui plus est, le mieux adapté au moulage.
        Après une fin de semaine en bordure de mer, il faut bien joindre l’utile a l’agréable, retour dans la Creuse pour le stockage de ce matériels dans l’attente des vacances pour enfin.........commencer le travail !!!

 

   Juillet 2011.

 

img-0997-1600x1200.jpgimg-1002-1600x1200.jpg

 

 

 

 

 



               La toile (de tente).                                         La table de travail (il y en aura deux).
img-1013-1600x1200.jpgimg-1008-1600x1200.jpg

 

 

 

 



   La balance fait d’après photos et plan a la main indispensable pour le mélange résine durcisseur.
img-1061-1600x1200.jpgimg-1063-1600x1200.jpg

 

 

 

 

 


    Four: Pour la cuisson des pièces composites, dans un petit cabanon j’installe deux tréteaux, deux fers T pour surélever un radiateur, une palette, des tasseaux qui formeront l’ossature qui soutiendra une bâche pour fermer le four.
img-1050-1600x1200.jpgimg-1053-1600x1200.jpg

 

 

 

 

 

                                                         Sièges (envers et endroits).
img-1044-1600x1200.jpgimg-1041-1600x1200.jpg

 

 

 

 

 

   Réservoirs inférieurs en quatre pièces bien sur ils sont brut de moulage (pas finis).
img-1034-1600x1200.jpgimg-1036-1600x1200.jpg

 

 

 

 



     Réservoirs supérieurs en quatre pièces brut de moulage, aussi !!!
img-1020-1600x1200.jpgimg-1016-1600x1200.jpg

 

 

 

 




    Supports de sièges qui seront stratifiés sur ceux-ci et fixés dans  le fuselage, bien sur brut de moulage
img-1069-1600x1200.jpgimg-1026-1600x1200.jpg








 

    Prise d’ air radiateur au niveau de la cloison pare-feux et cône d’hélice.
img-1033-1600x1200.jpgimg-1021-1600x1200.jpg

 

 

 






img-1081-1600x1200.jpgimg-1084-1600x1200.jpg









    Deux demi- moulages carter roues train principal (photo1) araser (photo2). Les deux demi-coquilles fixées ensembles, pour stratifier par l'intérieur,  opération à répéter deux fois (un seul moule)(photo3). Même chose pour le réservoir sup (photo4).
img-1047-1600x1200.jpgimg-1027-1600x1200.jpg

 

 

 

 

 

     Deux-demi coquilles puisard réservoir inf, carmant fuselage, gaine d’air pour radiateur (photo1). Cornières en tissu carbone pour fixer les capots moteur (photo2).
img-1067-1600x1200.jpgimg-1055-1600x1200.jpg

 

 

 

 

 

  Capot moteur supérieur                             Préparationpour stratification train principal.
img-1057-1600x1200.jpgimg-1059-1600x1200.jpg









  Dévidoir UD verre tissé 600g/m2 pour         Table de travail pour couper les bandes
train principal j’ai pas trouvé plus simple.        de tissus de 2.30m
.
img-1074-1600x1200.jpgimg-1094-1600x1200.jpg

 

 

 

 

 

      Moule du train principal, j’ai pressé au serre- joints tout les cinq bandes les deux photos ne résume pas le travail de stratification qui a démarré a 8h et c’est terminé vers les 18h30 seul bien sur Mr PENNEC sur le CD avait donné à peu prêt ce temps. Photo de droite train principal démoulé.

img-1096-1600x1200.jpgimg-1097-1600x1200.jpg

 

 

 

 

 

 

   Pour la découpe de bandes de styrodur de 5 mm pour renforcer les capots supérieur et inférieur (pas de fil a chaud au moment des travaux).
 

img-1100-1600x1200.jpgimg-1093-1600x1200.jpg

 

 

 

 

 

 

            

   Quelques critiques concernant mon travail sur le composite (tout n'est pas parfait ça serait trop beau).

          1) D' abord bien regarder le nom des tissus, sur les manches à air et les carmants de queue je les ai fait avec du kevlar c'était du 106 (les photos en témoignent, pas de pot) à refaire plus tard, j'ai lu la doc mais pas le nom des tissus.
         2) Pour les capots et sièges une couche de 106 deux couches de carbone de 200gr là pas d’erreur seulement pour le carbone chaque couche a été mise en une seule fois en plus de la difficulté pour bien l'imprégner, au moment de la cuisson le tissu carbone c'est décollé du106 (légèrement bien sur mais pas très joli). Après renseignement auprès de Mr PENNEC le mal sera réparé en ponçant et mastiquant, il aurait fallu à mon sens pour chaque couche, couper plusieurs bandes il n'y aurait pas eu ce " dé-laminage ".
        3) Pour le kevlar bien s'équiper pour le couper j'ai lu la doc (une nouvelle fois) mais malgré toutes les boites de bricolages sur Clermont-Ferrand je n'ai pas trouvé l'outil préconiser, j'avais un vieux ciseaux qui m'a permis de faire tous les travaux en kevlar mais qui m'a haché les fils. Donc conclusion:  avoir le bon outil pour couper ce tissu qui est vraiment particulier.
       Voila mon mea- culpa sur le travail du composite, de l 'inexpérience mais ça ce n'est plus un secret, de la précipitation un peu de panique au début mais le travail est fait. Il reste les réservoirs à joindre, les sièges et leurs supports, les passages de roues, et bien- sûr tout le travail de finition.


img-1068-1600x1200.jpg

 

Fin 1600x1200 copie 4