Le blagnac Creusois du Gaz'aile2.

 

   Décembre 2011 ~ Juillet 2012.

 

     Le hangar, dont la livraison  devait se faire début Novembre, celle-ci prit du retard et arriva début Décembre. Seul inconvénient, le temps. Je précise que c'est un hangar de 6 m sur 3 et 3m au plus haut, de construction métallique. Le montage est reporté fin Décembre. Le terrain se trouvant à 770m d’altitude les travaux risquent de se trouver perturbés justement dû au mauvais temps (quoique l'hiver 2011, 2012, pour l'instant est plutôt doux)
            Cela ne m'empêche pas de préparer le chantier, traçage, équerrage de l'emplacement des quatre piliers  sur la dalle, celle-ci existant à l'achat de la maison.
img-1328-1600x1200-1.jpgimg-1326-1600x1200-1.jpg

 

 

 

 

 

 

    La dalle (on l’imagine, avec les feuilles en décor)


 

img-1323-1600x1200-1.jpgimg-1324-1600x1200-1.jpg

 

 

 

 

 

 

img-1317-1600x1200-1.jpgimg-1329-1600x1200-1.jpg

 

 

 

 

 

 

    Fabrication de quatre supports de 20 cm, par soudage et perçage qui relèvera d'autant le hangar, pour divers raisons (bonne ou mauvaise) principalement isolation et donner un peu plus de volume au projet. (Pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer).
img-1335-1600x1200-1.jpgimg-1333-1600x1200-1.jpg

 

 

 

 

 

 

    Modification de deux supports qui me serviront a déporté les poteaux  au delà de la dalle.

 

img-1339-1600x1200-1.jpgimg-1337-1600x1200-1.jpg

 

 

 

 

 

 

img-1347-1600x1200-1.jpgimg-1479-1600x1200.jpg

 

 

 

 

 

 

img-1518-1600x1200.jpgimg-1342-1600x1200-3.jpg

 

 

 

 

 

 

img-1343-1600x1200-3.jpgimg-1574-1600x1200.jpg

 

 

 

 

 

 

img-1576-1600x1200.jpgPourquoi soudé des fers T sur ses supports, ne voulant pas faire deux fois le travail, c'est à dire présenter et démonter l'ossature, remiser l'ensemble au premier étage de la maison(AÏE) dos oblige. L’hiver le bêton c’est plus compliqué. J'ai donc trouvé ce moyen, des parpaings serviront de contre poids pour maintenir ceux-ci en position. Quelques points de soudure pour les supprimer facilement, une fois les fondations faite

 

        Donc après deux mois d'arrêt du au mauvais temps (bien sûr) reprise des travaux : coffrages, ferraillage et coulage (du béton) forcément. Habillage de l'ossature avec du bac acier. Constatation, ma petite invention de dépannage à bien tenue le choque, le hangar n'a pas bougé. (C’était quand même le but)
img-1599-1600x1200.jpgimg-1596-1600x1200.jpg

 

 

 

 

 

 

img-1582-1600x1200.jpgimg-1589-1600x1200.jpg

 

 

 

 

 

 

    Petite surprise, des clandestins ce sont installés sitôt les deux parois montées. Sans faire dans le fétichisme, ils ont choisis le bonne endroit. Le Blagnac Creusois n'est-il pas fait pour la construction d'un avion (Ulm pour mon cas). Le rêve d'Icare n'était-il pas de faire comme l’oiseau, volez, notre rêve aussi .Alors petit volatile malgré quelques petits désagréments, soyez les bienvenus.
 

      Qui du sapin ou du hangar a empiété sur l'autre ? Vaste question.  Admettons quand même que ce conifère avait au moins...80 centimètres (hauteur évidement). Donc après mûr réflexion entre ma conscience et moi, nous décidons de donner une autre chance à ce sapin qui de tout façon n'est pas responsable de cette nouvelle orientation de  projet.
     Donc c'est tranché (façon de parler) ce petit résineux change d’environnement en l’occurrence un terrain communal voisin, avec d'autres de ses congénères.
     Entre les oiseaux et les arbres, on en perdrait son latin.

img-1348-1600x1200-2-1.jpg

              Ennuyeux

img-1604-1600x1200.jpg

            On en fait quoi ?   

img-1608-1600x1200.jpg

          Hé là pas bien

img-1611-1600x1200.jpg

img-1612-1600x1200.jpg

img-1645-1600x1200.jpg

img-1618-1600x1200.jpgimg-1665-1600x1200.jpg

 

 

 

 

 

 

    Entretoise et fer plat pour le positionnement de la porte. Fermeture du bas du hangar avec deux rangés de parpaing sur tout le pourtour. Reste à poser les cornières d’angles et tôles de rive.
img-1663-1600x1200.jpgimg-1670-1600x1200.jpg

 

 

 

 

 

 

img-1821-1600x1200.jpgimg-1822-1600x1200.jpg

 

 

 

 

 

 

img-1832-1600x1200.jpgimg-1829-1600x1200.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Fin 1600x1200 copie 4

C'est faux, une suite se prépare.  
 


Blagnac Creusois bis 

 

    Mars 2015.

 

     C'est décidé je m'agrandis (mais je n'embauche pas). Décision prise il y quelques temps, n'ayant pas trouvé un abri au plus  prêt de mon lieux de travail pour faire les ailes, j'ai donc décidé de le faire dans la continuité du Blagnac. Les travaux ont déja commencé par le coulage de la dalle, en Juillet 2014.
Img 4069 1600x1200Img 4073 1600x1200

 

 

 

 

 

 

 

   Septembre 2015.

 

Img 4901 1600x1200Img 4903 1600x1200

 

 

 

 

 

 

Img 4908 1600x1200Img 4909 1600x1200

 

 

 

 

 

 

Img 4913 1600x1200Img 4917 1600x1200

 

 

 

 

 

 

Img 4912 1600x1200Img 4920 1600x1200

 

 

 

 

 

 

Img 4924 1600x1200Img 4929 1600x1200

 

 

 

 

 

 

Img 4946 1600x1200Img 4953 1600x1200

 

 

 

 

 

 

        J'ai fait coupé des plaques acier au rectangle qui servent de maintient au profil de la structure.(moins chères)
       J'ai coupé a la meuleuse tout les angles relevés sur l'autre montage ainsi que le perçage.
       Travail long mais qui ma fait faire quelques économies. Le traitement était en plus car a l'origine les plaques devaient être livrées zinguées. (en plus mais pour le fournisseur).

Img 4956 1600x1200Img 4957 1600x1200

 

 

 

 

 

 

Img 4959 1600x1200Img 4964 1600x1200

 

 

 

 

 

 

Img 4969 1600x1200Img 4974 1600x1200

 

 

 

 

 

 

        Comme a la construction et évolution du hangar, il y a toujours quelques arbres qui s’invite au milieu. Cette fois c’est le pommier ou plutôt les branches de celui ci, mais comme je l’ai déjà dit ultérieurement pour d’autre conifères, lui est implanté, voire planté pour être plus exacte depuis longtemps. Le problème si problème il y a ce sont les pommes, car cette fois il y en a et elles sont au cœur du projet. Après les voir ramassées, je dirais plutôt cueillies terme plus approprié, je coupe les branches et, cette opération ne me rend  pas fier, moins de fruit au dessert l'année prochaine.
      Texte un peu long (faut bien lire un peu) mais qui démontre que j’ai travaillé (et travail encore) dans un milieu hostile, entre les pommes et les fleurs. Pas mal de monde dans les airs, à la limite du meeting, mais en mode agressif.

 

   Octobre 2015.

 

 Img 5016 1600x1200Img 5017 1600x1200

 

 

 

 


 

Img 5001 1600x1200Img 5009 1600x1200

 

 

 

 

 

 

Img 5034 1600x1200Img 5047 1600x1200

 

 

 

 

 

 

Img 5054 1600x1200Img 5060 1600x1200

 

 

 

 

 

 

     Les deux dernières photos montre le hangar couvert et fermé, donc a partir de là je suis a l'habri. Je l'étais avant mais l'espace est plus grand. Il reste pas mal de chose a terminées, surtout le réaménagement intérieur.